Recette de Gratin de fruits rouges et sabayon au romarin

Recette de Gratin de fruits rouges et sabayon au romarin

Un gratin de fruits rouges, réalisé avec un mélange d'oeuf mousseux au vin blanc parfumé au romarin.

  • Temps de préparation
    15mn
  • Temps de cuisson
    5mn
  • Temps de repos
    0mn
Noter cette recette
(0 vote) 0/5

Les ingrédients

Pour personnes
  • Pour le(s) fruit(s)
  • Fraise(s) : 250 g
  • Sucre en poudre : 30 g
  • Mûre(s) : 250 g
  • Framboise(s) fraîche(s) : 250 g
  • Pour le sabayon
  • Sucre en poudre : 80 g
  • Vin blanc sec : 15 cl
  • Branche(s) de romarin : 1 pièce(s)
  • Jaune(s) d'oeuf(s) : 6 pièce(s)
  • Sucre glace : 60 g

Descriptif de la recette

  • 1. POUR LES FRUITS

    Couper les fraises en dés de 1 cm en prenant soin d'ôter le pédoncule. Mettre le sucre dans une poêle et le porter à feu vif. Laisser le sucre caraméliser sans mélanger. Quand le caramel est prêt, ajouter les fraises et les mûres. Enrobez-les de caramel. Faire cuire les fruits 5 minutes à feu moyen puis ajouter les framboises et ôtez l'ensemble du feu.

  • 2. POUR LE SABAYON

    Dans une casserole, mélanger le sucre et le vin blanc à feu doux avec la branche de romarin cassée en petits morceaux. Laisser cuire pendant 10 min à feu très doux, puis ôter le romarin du sirop.

    Dans un bol, fouetter (au batteur ou à la main) les jaunes d'oeufs avec le sirop au romarin jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Placer alors le bol dans un bain-marie frémissant et continuer de fouetter jusqu'à ce que la préparation triple de volume.

  • 3. POUR LE DRESSAGE

    Ranger les fruits rouges dans une cassolette . Couler le sabayon à hauteur puis saupoudrer le tout de sucre glace.

    Préchauffer le gril du four à la puissance maximale, puis caraméliser le dessus des gratins.

    Déguster aussitôt.

Le + du Chef

«Pour une coloration uniforme, il faut que le four soit très chaud et que la plaque avec les gratins soit positionnée le plus bas possible dans le four ; ainsi, la chaleur pourra rayonner correctement. »

Vos commentaires