Recette de Gazpacho Alvalle, brochette de tortilla, jambon ibérique et tomate cerise

Recette de Gazpacho Alvalle, brochette de tortilla, jambon ibérique et tomate cerise

Gazpacho Alvalle accompagné d'une belle brochette de tortillas, jambon ibérique et tomates cerise

  • Temps de préparation
    20mn
  • Temps de cuisson
    20mn
  • Temps de repos
    0mn
Noter cette recette
(1 vote) 5/5

Les ingrédients

Pour personnes
  • Gazpacho Alvalle® : 600 cl
  • Pour la garniture
  • Oeuf(s) : 4 pièce(s)
  • Pomme(s) de terre à chair ferme : 120 g
  • Piquillos : 2 pièce(s)
  • Huile d'olive : 3 cl
  • Sel fin : 2 pincée(s)
  • Piment d'Espelette : 2 pincée(s)
  • Tranche(s) de jambon pata negra : 4 pièce(s)
  • Tomate(s) cerise(s) : 8 pièce(s)
  • Pour le dressage
  • Roquette : 16 f

Descriptif de la recette

  • 1. POUR LA GARNITURE

    Lavez les pommes de terre et la roquette.

    Émincez grossièrement les piquillos.
    Coupez les pommes de terre en cubes de 1 cm et les rincer.

    Dans une poêle anti-adhésive chaude, versez l'huile d'olive et colorez les cubes de pommes de terre. Ajoutez les piquillos puis laissez cuire pendant 3 à 5 min.
    Cassez les oeufs dans un saladier et battez en omelette à l'aide d'un fouet.
    Assaisonnez de sel et de piment d'Espelette, versez dans la poêle. Laissez cuire durant 3 ou 5 min, puis enfournez à 180°C pendant 10 à 15 min selon l'épaisseur de la préparation. Vérifier la cuisson à l'aide de la pointe d'un couteau.

    Lorsque la tortilla est cuite, démoulez-la délicatement.

    Taillez la tortilla en beaux cubes de 2 cm.
    Montez les brochettes en mettant un cube de tortilla, un morceau de jambon ibérique plié, une tomate cerise. Terminez ensuite par un deuxième cube de tortilla.

  • 2. POUR LE DRESSAGE

    Dans un verre bodega, versez le gazpacho Alvalle®.
    Placez 3 feuilles de roquette sur le gazpacho Alvalle®.
    Disposez la brochette sur le verre bodega.

Le + du Chef

«Agrémentez votre tortilla selon vos goûts et vos envies. Placez vos parures de tortillas au fond de votre verre à bodéga.»

Vos commentaires