En poursuivant votre navigation sur L'atelier des Chefs, vous acceptez l'utilisation de cookies.   Fermer

Recette de Soupe de palourdes "clam chowder"

Ingrédients pour personnes

  • Palourde(s) : 24 pièce(s)

  • Pour l'étape 1
  • Huile d'olive : 2 c. à soupe
  • Vin blanc sec : 15 cl
  • Bouillon de coquillage : 25 cl
  • Tranche(s) de Poitrine de porc fumée : 4 pièce(s)
  • Oignon(s) nouveau(x) : 6 pièce(s)
Descriptif de la recette
  • 1Pour les palourdes

    Rincer les palourdes sous l'eau froide. Bien sécher. Chauffer l'huile d'olive dans une grande poêle et ajouter une gousse d'ail épluchée et dégermée. Verser les palourdes et mélanger afin de les enrober d'huile. Ajouter le vin blanc, faire évaporer l'alcool et couvrir. Les palourdes s'ouvrent au bout de 4 à 5 minutes. Débarrasser les palourdes et réserver le jus de cuisson.
    Réserver quelques palourdes dans leur coquille pour le dressage.

  • 2Pour la soupe

    Faire cuire la poitrine fumée dans une cocotte, elle doit être croustillante.
    L'emietter et la réserver.
    Laver et ciseler l'oignon, les branches de celeri et l'ail.
    Eplucher les pommes de terre et les tailler en cubes. Laver et ciseler le persil, laver le thym.
    Chauffer le bouillon de coquillages.
    Faire suer les oignons et céleri dans la même cocotte dans le gras de la poitrine.
    Ajouter le bouillon, le jus de cuisson des palouredes et les pommes de terre. Porter à ébullution. Ajouter le persil ciselé, le thym, la feuille de laurier. Couvrir et cuire environ 15 minutes. Les pommes de terre doivent être encore un peu fermes.
    Ajouter le lait et la crème dans la cocotte. Ajouter les palouredes décortiqués. Porter à nouveau à ébullution et faire réduire le liquide pour l'épaissir légèrement environ 15 minutes.

  • 3Pour le dressage

    Servir la soupe très chaude avec la poitrine fumée émiétée dessus, un peu de thym frais et un tour de moulin à poivre. Déposer quelques palouredes dans leur coquille sur le dessus.

Le + du Chef

«Cette recette de soupe convient parfaitment pour d'autres coquillages comme les moules ou les praires.»

·