L’atelier des Chefs soutient l’initiative de l’agence Cook & Com’, qui organise le concours « La Cuillère d’Or » pour célébrer les femmes Chefs du monde entier !

Après un premier coup de cuillère en mars 2010, La Cuillère d’Or, premier concours culinaire 100% féminin sur le thème de l’écologie, se réinstalle pour sa finale aux pieds des pistes de Val d’Isère. C’est dans le cadre des Pistes Gourmandes, la cuisine Pure, du 21 au 24 mars 2011, que la finale de la 2ème édition du concours « La Cuillère d’Or » aura lieu.

8 candidates professionnelles et 8 candidates amatrices s’affronteront sur le thème du Développement Durable avec pour produits à l’honneur : la volaille de Bresse, les produits Bio et issus du Commerce Equitable. Elles seront jugées par un prestigieux jury.

Phototèque de l’agence Cook & Com’

Si vous aussi, vous souhaitez participer à ce concours, inscrivez-vous avant le 30 octobre 2010 (remise des dossiers complets le 15/11/2010) !
Le règlement et la fiche d’inscription sont téléchargeables sur le blog du concours ou sur simple demande auprès de l’agence : Cook & Com’, 43/45 rue de la roquette, 75011 Paris, +33 (0) 1 43 57 04 04

Bonne cuisine !

Vos commentaires sur “Vous souhaitez participer au concours féminin "La Cuillère d’Or 2011" ? Inscrivez-vous vite !

  1. chantal on 3 novembre 2010 at 11 h 12 min a dit :

    je suis toujours très enchantée des recettes que vous proposez

    qui sont très raffinées et goûteuses, j’ai aussi participé à vos cours
    je suis très gastronome et j’apprécie la bonne cuisine
    la forêt regorge actuellement d’excellents champigons que j’ai plaisir à cuisiner et à déguster et à faire déguster

    j’ai seulement une petite remarque
    je m’intéresse aussi à la mycologie, et je participe à des conférences sur ce sujet
    tous les mycologues sont d’accord sur un point
    tous les champignons peuvent être toxiques cru
    les cèpes y compris même ceux acheter chez le marchands,
    Une cuisson prolongée élimine les toxines qui pourraient subsister et évite des risques d’intoxication

    Dans un bulletin publié récemment, la Société Mycologique de France fait cette mise en garde : «de manière générale, les champignons ne peuvent pas être consommés crus car ils peuvent provoquer un syndrome hémolytique qui nécessite une hospitalisation dans tous les cas, à cause de la possibilité d’une insuffisance rénale aiguë avec unie».

    Nous essayons toujours de faire passer ce message auprès du public au sien de notre association
    il y va de la santé publique

    à vous lire

    chantal Niel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Navigation