Hier soir, nous avons pu assister au 8ème épisode de MasterChef sur Tf1 : un épisode fort en émotion !

Au premier abord, la première épreuve imaginée par le jury était assez sympa puisque les candidats avait la possibilité de réaliser la recette qu’ils souhaitaient avec des ingrédients choisis par eux-mêmes. Mais l’étape s’est corsée lorsqu’ils ont réalisé que chacun allait devoir cuisiner les ingrédients choisis…par son voisin !
Une révélation tout de suite moins agréable, surtout que chaque candidat avait une idée bien précise de ce qu’il voulait réaliser et certains se sont retrouvé avec des ingrédients qui ne leur parlaient vraiment pas…Tout comme cyril qui a hérité du plateau d’Agathe : saumon, orange, mangue, lard…
Dans l’ensemble, l’épreuve n’a pas été très bien réussie, mais Anne (pavé de saumon mi-cuit, crème de petits-pois à l’ail) et Frédéric (saumon et crème aux olive en vinaigrette de cerfeuil) s’en sont très bien sorti et ont été nommés chefs d’équipe de l’épreuve suivante !

Qu’auriez vous fait à la place de Romain ? Si notre voisin avait choisi un carré d’agneau, nous aurions très certainement réalisé cette recette de carré d’agneau piqué au romarin, minestrone, coulis de poivrons : un vrai délice à tester sans attendre!

Pour la deuxième épreuve, chaque équipe était sur un bateau de pêche et devait pêcher elle-même ses poissons pour les cuisiner ultérieurement. Les rouges ont eu beaucoup plus de chance que les bleus, et ont rapporté un vrai butin !
De retour sur la terre ferme, chaque équipe devait réaliser en 1h, avec des produits du terroir, un plat et un dessert pour 12 producteurs du Languedoc-Roussillon. Plutôt stressant !
Malgré leur désavantage, les bleus ont finalement remporté cette épreuve à l’unanimité !
Malheureusement pour les rouges, Corynne quitte l’aventure.

Puis, une épreuve clé de MasterChef : reconnaître les ingrédients de l’une des recettes d’Yves Camdeborde. Cette fois-ci, les participants ont eu droit à la bouillabaisse !
Chacun disposait d’autant de temps qu’il le souhaitait pour énumérer les ingrédients trouvés. Dès qu’un ingrédient ne correspondait pas à la recette, le candidat se retrouvait sur la sellette !
L’ironie du sort a voulu que Marine, marseillaise et reine de la bouillabaisse, prenne pour meilleure amie la sellette après avoir trouvé…1 ingrédient. La faute au concentré de tomates qu’Yves Camdeborde n’avait pas utilisé. Marine avait gagné sa place pour l’épreuve sous pression !

La quatrième épreuve : La boîte mystère…orientale cette fois-ci ! Ou comment cuisiner du pigeon de manière originale.
Le pigeon est une viande assez délicate qui demande une cuisson sans fausses notes !
Cette épreuve n’a pas vraiment bénéficié aux candidats et beaucoup ont raté leur plat. Romain par exemple n’a pas eu le temps de dresser la moitié de sa recette, le jury n’y a donc pas gouté.
Néanmoins, Cyril qui avait eu l’avantage de disposer de 10 minutes supplémentaires pour avoir remporté l’épreuve précédente a été félicité pour la présentation raffinée de son plat et la cuisson parfaite de son pigeon. On en aurait presque versé une larme !

Finalement, Cédric et Audrey (pénalisée pour avoir terminé de dresser son plat une fois le temps écoulé) se retrouvent avec Marine en épreuve sous pression.

Pour cette épreuve, la pastilla aurait sûrement été l’une des recettes à choisir, mais encore faut-il savoir la faire !
Alors pour être sûr de bien la réaliser, voici une recette de pastilla de pigeon et amandes grillées façon fes.

L’épreuve sous-pression : reproduire la célèbre recette des harengs pommes à l’huile.
Les 3 candidats n’avaient jamais réalisé cette recette auparavant et cette étape fut très stressante !
Après discussion du jury, c’est finalement Cédric qui s’en va.
En tout cas, bon courage à lui dans ses projets et à la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Navigation