Prendre le risque de tout quitter pour réaliser son rêve

 J’ai toujours été passionnée de cuisine et adoré en faire mais n’avais jamais envisagé d’en faire mon métier.

La rentrée vous l’envisagez sûrement comme le retour du trop fameux « métro boulot dodo ». Et si on vous disait que c’était aussi l’occasion de prendre de bonnes résolutions et de se lancer dans des projets… et surtout de les réaliser ! Églantine Heyndrickx a fait le pari fou de quitter la publicité pour se reconvertir dans le domaine de la cuisine en passant par la formation professionnelle de L’atelier des Chefs.

Aujourd’hui heureuse propriétaire du Poutch, coffee shop et cantine cosy idéalement placé dans le 10ème arrondissement de Paris, Églantine nous partage son expérience de reconversion gourmande.

PoutchLe Poutch –  13 Rue Lucien Sampaix, 75010 Paris - Facebook & Instagram

L’atelier des Chefs : Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ? La cuisine a-t-elle toujours était une passion pour vous ?

Églantine Heyndrickx : Etudiante plutôt studieuse/sérieuse, j’ai toujours été passionnée de cuisine et adoré en faire mais n’avais jamais envisagé d’en faire mon métier, j’étais plutôt partie pour faire de longues études et rester dans une voie classique. Mais étudiante j’ai continué à cuisiner, à travailler dans de nombreux restaurants et à développer en plus du goût pour la cuisine, l’accueil et le service, en France et à l’étranger.

Après une année sabbatique en 2008 en Amérique Latine pour prendre le temps de penser a tout ça, je suis retournée dans la publicité où j’avais déjà travaillé 5 ans, mais cela ne m’a pas plus épanouie et, 5 ans plus tard encore, j’ai décidé de prendre le risque de tout quitter pour réaliser mon rêve.

L’atelier des Chefs : Pourquoi avoir choisi la formation professionnelle de L’atelier des Chefs et que vous a-t-elle apporté ?

Églantine Heyndrickx : La formation de L’atelier des Chefs me convenait car je savais que je ne serai pas Chef de mon resto à proprement parler (on ne peut pas être à la fois au four et au moulin, or moi je veux aussi et surtout être en contact avec le client) mais je voulais tout de même avoir une approche plus professionnelle du métier de cuisinier, des règles de fonctionnement d’une cuisine pro. Cela me paraissait aussi important pour avoir plus d’autorité et de crédibilité vis a vis de mon Chef, et des banques pour l’emprunt !

La formation professionnelle de L’atelier des Chefs me paraissait intéressante en particulier car j’aimais son approche moins classique et théorique par rapport à d’autres écoles qui m’intéressaient aussi, type Ducasse ou Bocuse : l’approche se faisait par « univers », du plus simple au plus élaboré (bases, snacking, cuisine classique, gastro) plutôt que par technique ( bouillon, poissons, viandes…). De plus, cette formation traitait à la fois de pâtisserie et de cuisine, alors que d’autres écoles demandent souvent de faire 2 formations spécifiques.

En ce sens j’ai trouvé la formation très bien, et elle m’a aussi permis de rencontrer des personnes au parcours différents et intéressants, avec lesquelles nous nous sommes suivies et sommes toujours en contact.

L’atelier des Chefs : Comment s’est déroulé votre lancement de projet ?

Églantine Heyndrickx : J’ai lancé mon projet un peu plus d’un an après la formation, le temps de trouver un fond de commerce, les fonds nécessaires etc. L’ouverture s’est très bien passée (j’étais bien préparée et je suis bien située, l’emplacement est fondamental, peu importe à quel point on est formé). Le business est florissant, je suis ravie ! Je suis rentrée au Fooding (sur le site pour l’instant, et dans la prochaine version papier), pour moi c’est la consécration ;-) Encore aujourd’hui, même si je ne suis pas en cuisine, c’est moi qui écris toutes les recettes, c’est beaucoup de boulot mais ça me plaît !

L’atelier des Chefs : Comment voyez-vous l’avenir à présent que vous avez réalisé votre rêve ?

Églantine Heyndrickx : Pour l’avenir, je ne sais pas trop. Déjà réussir à embaucher un peu plus et responsabiliser du personnel pour me dégager un peu de temps et justement penser au développement… la livraison d’abord, puis un 2ème Poutch ou un Poutch plus grand

L’atelier des Chefs : Merci Églantine pour ce retour inspirant sur ton expérience ! A très bientôt pour une virée gourmande au Poutch !

Alors, tenté(e) par une reconversion ? Comme Églantine, sautez le pas, lancez-vous, une grande aventure et une expérience inoubliable vous attendent ! Que vous rêviez de devenir Pâtissier Professionnel, ouvrir votre propre enseigne ou tout simplement développer votre passion pour la cuisine, la formation professionnelle de L’atelier des Chefs sera ravie de vous accompagner dans votre projet et de réaliser votre rêve.

Bonne rentrée à tous et à bientôt derrière les fourneaux !

 

Avec Perrine, Chef à L’atelier des Chefs de Paris Penthièvre depuis 2012 après avoir travaillé dans les cuisines de Robuchon, Lignac et au Lancaster, la cuisine est tout de suite plus sympathique !
Perrine

Nous avons eu le plaisir de passer un moment privilégié avec elle à l’approche de la Fête des Mères et nous avons compris immédiatement d’où venait sa passion pour la pédagogie et son amour du geste, de la petite astuce, ce grain si spécial qui fait le bonheur de nos sessions culinaires avec elle. Dès son plus jeune âge, Perrine était critique gastronomique pour le livre de recettes de sa grand mère. C’est cette manière d’apprécier la cuisine qu’elle souhaite transmettre à son fils Jules. Confidences…

Marc de L’atelier : A quel âge as-tu commencé à cuisiner ?
Perrine de L’atelier de Penthièvre : Toute petite je m’asseyais sur le plan de travail de ma grand mère pour la regarder faire, et j’ai dû faire mes premiers gâteaux à l’âge de 6 ans.

Marc : Quelle est la personne qui t’a initiée à la cuisine ? Quelles sont tes premières émotions culinaire ? Te souviens-tu d’une recette en particulier ?
Perrine : La personne qui m’a initiée à la cuisine est ma grand mère, car nous habitions au-dessus de chez elle et j’étais près d’elle toute la journée, surtout quand elle préparait les repas ! Je me souviens que je fouillais des heures dans ses classeurs de recettes (recettes du magazine Avantage perforées, souvenirs souvenirs !), et que je notais des appréciations (ABien, Bien, TBien…) sur les recettes une fois qu’elle les avait
réalisées et que je les avais testées. J’adorais quand elle cuisinait son soufflé au fromage : il fallait chemiser le moule, râper le fromage, monter les blancs en neige, etc… Plein de petites choses à faire pour mes petites mains !

Marc : Tu viens d’être maman d’un petit Jules, que lui souhaites-tu en cuisine ? Comment comptes-tu transmettre ta passion ?
Perrine : Je souhaite donner à Jules le goût de la cuisine maison. Je ne rêve pas particulièrement qu’il en soit passionné, puisque c’est un choix très personnel qui lui incombe, mais je compte bien lui apprendre à bien manger, comme ma mère a pu le faire avec moi : savoir apprécier les bonnes choses, les repas en famille qui sont un moment privilégié, choisir les bons restaurants, etc…
Je lui apprendrai tout ça en le faisant participer quotidiennement à l’élaboration des repas, car c’est un moment de plaisir, d’échange.
Ma mère, qui rentrait assez tard le soir à cause de son travail, me laissait dès l’âge de 13 ans faire les dîners. J’étais très fière qu’elle me fasse confiance pour cette tâche.

Marc : Cela fait quelques années maintenant que tu transmets ta passion dans les cours de L’atelier des Chefs… Quel est ton plus beau souvenir de cours de cuisine en famille ?
Perrine : Ce que j’apprécie particulièrement c’est d’accueillir plusieurs générations successives en cours de cuisine : les aïeux, les parents et leurs enfants. C’est un vrai plaisir que de voir la relation singulière qu’apporte la cuisine dans l’échange familial !

Marc : C’est bientôt la fête des mères : que souhaites-tu plus particulièrement à toutes les mamans ?
Perrine : Je souhaite à toutes les mamans qu’elles continuent de réunir toutes les générations de la famille autour de bons repas. Il n’y a rien de plus agréable qu’une joyeuse tablée où tout le monde se régale et rit ensemble. Et c’est encore mieux si chacun met la main à la pâte : le bon moment débute déjà en cuisine !

Merci Perrine pour ce beau moment d’échange. Et vous, avez-vous une anecdote à nous raconter sur la cuisine et les femmes de vos vies ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire, nous serons ravis de pouvoir avoir votre version !

 

Votre Maman vous a donné goût à la cuisine ? Pour la remercier, quoi de mieux qu’un moment exceptionnel en compagnie d’un chef ? Découvrez vite notre carte cadeau !

Fête des Mères

« C’est l’attention qui compte » ! Oui, enfin, quand on reçoit un pull à tête de cerf ou une énième bouillote rose moumoutée, l’attention ne suffit plus ! Pourquoi ne pas confectionner vous-même un cadeau 100% gourmand, sur-mesure, qui régalera vos proches ?
Nous avons imaginé pour vous plusieurs kit gourmands ultra-simples à créer qui feront le meilleur effet !

- SOS Cookies

 

boco2

Pour le kit gourmand « Cookies au chocolat », versez dans un joli bocal :

- 180 g de farine

- 1/2 sachet de levure

- Une pincée de sel

- 130 g de sucre roux

- 130 g de pépites de chocolat

Il ne restera plus qu’à écrire sur une jolie étiquette les ingrédients à ajouter et le temps de cuisson :

- 120 g de beurre fondu

- 1 œuf

Cuisson : 17 min à 160°C (th. 4)

N’oubliez pas d’imprimer votre étiquette SOS Cookies ici.

 

- Kit à Risotto

boco4

Pour faire votre kit à risotto, c’est très simple. Versez dans un joli bocal 150 g de rie arborio et 2 cuillères à soupe de truffe séchée (ou de cèpes séchées).

Il ne vous reste plus qu’à écrire sur une étiquette la liste des ingrédients pour compléter la recette :

- 1 cube de bouillon

- un filet d’huile d’olive

- Parmesan

- Beurre

N’oubliez pas d’imprimer votre étiquette Kit à risotto ici.

 

- SOS Riz au lait

boco5

 

Pour les instructions et les ingrédients à ajouter :

Rajouter 1 L de lait et laisser cuire à feu doux 40 minutes.

N’oubliez pas d’imprimer votre étiquette SOS Riz au lait ici.

 

- Kit à Pain d’épices

 

boco3

Pour compléter la recette, il faut rajouter 500 g de miel liquide et 10 cl de crème fraîche liquide.

Et pour l’étiquette Kit à Pain d’épices, c’est ici.

 

- Kit à Cake au citron

 

boco1

 

Pour compléter la recette, il suffit de rajouter 3 cuillères à soupe de graines de pavot et c’est tout !

Et pour l’étiquette Cake au citron, c’est ici.

 

Joyeuses fêtes à tous les gourmands !

 

playlist2

 

Voilà ! Tout y est ! Le sapin brille de mille feux, tout le monde a sorti son plus beau pyjama, petits et grands observent fébriles la pile de cadeaux. Vous êtes dans les starting blocks, prêt(e) à déchirer avec avidité ce pauvre paquet qui n’a rien demandé. Pas de salut, c’est vous d’abord ! Il ne manque plus qu’une ambiance sonore sur mesure qui va faire swinguer le sapin pendant l’ouverture des cadeaux. Ne cherchez plus…. elle est ici !

Avis de grève ! Motif : le syndicat des sapins de Noël décrète un ras-le-bol général de l’augmentation du nombre de boules sur leurs branches ! Ils réclament un droit au changement, à la reconnaissance. Acteurs majeurs des fêtes de fin d’année, eux aussi ont le droit de se mettre sur leur 31 ! Bah oui, marre de ressortir la même tenue d’année en année.

Cette fois-ci, c’est promis, le vôtre ne ressemblera à aucun autre. Grâce aux biscuits que vous allez déposer sur ses épines, il va être à croquer ! Zou, en cuisine !

Voici le tuto pour réaliser de savoureux biscuits à accrocher à votre sapin de Noël… Miam !

Ingrédients :

  • 2 oeufs
  • 150 g de beurre doux
  • 400g de farine de blé
  • 100 g de sucre en poudre
  • 10 g de cannelle en poudre
  • 30 g de sucre glace

Dans un grand bol, blanchir les oeufs avec le sucre et la cannelle. Ajouter progressivement la farine et le beurre pommade. Malaxer le tout du bout des doigts pour obtenir une pâte homogène.
A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler ensuite la pâte sur une feuille de papier sulfurisé puis la laisser prendre au frais pendant 30 min.

Préchauffer le four à 200 °C (th. 6-7).

Dans la pâte, détailler des biscuits de différentes formes à l’aide d’un emporte-pièce et les disposer sur une feuille de papier cuisson. Enfoncer ensuite une grosse paille au sommet de chaque pièce découpée afin de faire un trou dans lequel passera le ruban pour suspendre le biscuit.

Enfourner pendant environ 10 min, puis laisser refroidir sur plaque.
Saupoudrer les biscuits de sucre glace (facultatif). Passer un ruban dans le trou de chaque biscuit puis les accrocher au sapin.

biscuit-noel

Et voilà ! Votre sapin est prêt à épater tous vos convives :)

Si vous aussi vous rêvez de fêtes de fin d’année tout en légèreté, la suite devrait vous plaire ! Chaque année, j’espère me faire plaisir sans en souffrir… Et chaque année, je regrette. Cette fois-ci avec le Menu Festif avec Vichy Célestins la gourmandise se conjugue avec légèreté !

Allez tous derrière les fourneaux pendant 1h30 pour réaliser trois recettes très alléchantes :

  • Gaufre légère, tartare de flétan fumé et pomme granny-smith à l’aneth
  • Magret de canard et foie gras poêlé, variation de courge butternut

  • Salade d’agrumes vanillée, crumble aux marrons glacés et eau pétillante orangée

Des rires, de la joie, la brigade du jour a de la bonne humeur à revendre ! Guillaume, notre Chef nous promet un repas gourmand et léger à base d’eau pétillante Vichy Célestins.

Pour l’entrée, le Chef nous propose de mettre la main à la pâte pour préparer une gaufre croustillante servie avec un mélange frais de dés de flétan fumé, de pomme granny-smith et de pamplemousse, le tout assaisonné d’une vinaigrette au citron vert et à l’aneth… Miam ! A la dégustation, on se rend compte dès la première bouchée que la gaufre est beaucoup plus légère et aérienne grâce à l’eau pétillante ! On est tous unanimes : l’eau minérale de Vichy Célestins apporte un vrai plus.

IMG_0199-001

Place au plat principal : un magret de canard servi rosé avec une tranche de foie gras et une purée de courge cuite à l’eau minérale de Vichy Célestins. Le petit plus du Chef pour une purée onctueuse et pleine de goût: mixer d’abord les légumes puis ajouter l’eau pétillante ensuite. Le résultat est là : le plat est juste à tomber !

IMG_0201-001

Et pour terminer ce repas de fêtes, quoi de mieux qu’une salade d’agrumes vanillée ? Avec un irrésistible crumble aux marrons glacés pour le côté gourmand et croquant. Et accompagnée d’une eau pétillante orangée, légère ce qui n’est pas peu dire en fin de repas. Un dessert qui allie fraîcheur et douceur, parfait après un plat généreux et copieux.

IMG_0205-001
Promesse tenue ! Repas de fêtes peut rimer avec légèreté. La gourmandise était au rendez-vous tout au long du repas. Nous nous sommes tous extasiés, ravis de cette grande répétition générale avant les fêtes :)

Les remarques assassines des belles-mères, vous connaissez ? Je me souviens encore de son air pincé en goûtant mon chapon… désséché certes… Cette année pour Noël j’ai décidé de prendre les choses en main et d’épater mes convives, surtout Belle-Maman. En route donc pour un cours de cuisine “Dîner d’exception au jambon cru Aoste” ! Cette année, je décroche le titre de belle-fille préférée !

Au menu du jour :

- Terrine de foie gras poêlé et jambon cru, confit d’oignons au piment d’Espelette

- Tournedos de Saint-Jacques au jambon Serrano poêlé au beurre de truffe et fondue de poireaux

- Suprême de faisan au jambon de Bayonne, sauce infusée, poêlée de chanterelles et topinambours rôtis

Alléchant, non ? En deux heures de cours, j’ai mon menu de Noël avec des recettes testées et approuvées. Pas de place à l’improvisation !

Moi qui n’avais jamais manipulé un lobe de foie gras, me voilà en train de rêver à ma première terrine. Grâce aux conseils et aux astuces du Chef (qui lui aussi a une belle-mère charmante*), cela me parait très simple. D’abord une tranche de foie gras poêlé puis une tranche de jambon cru… et on recommence. Une recette très très très gourmande… Miam !

IMG_0236

 

Il est 15h et les délicieuses odeurs en cuisine me font croire que je suis affamée… Je mangerais bien ce petit confit d’oignons au piment d’Espelette… A tour de rôle, nous l’avons fait revenir et surveillé avec amour.

IMG_0213

 

Les belles Saint-Jacques me donnent très envie aussi. Je n’aurais pas pensé à les enrouler de jambon cru ! C’est très simple mais ça fait tout de suite son petit effet. Pour une entrée chic et festive, ce sera parfait ! La fondue de poireaux est juste délicieuse. Il faut dire que le bouillon au faisan lui donne encore plus de goût. Je suis conquise par le suprême de faisan contisé au jambon de Bayonne avec sa petite poêlée de chanterelles et de topinambours rôtis. Le jambon rajoute une petite touche gourmande et se marie très bien avec le faisan. La poêlée de topinambours coupés à cru (chut, je vous révèle le secret de la recette) et de chanterelles est juste à tomber.

IMG_0219

 

Et voilà après 2 petites heures de cours, je suis parée pour mon repas de fêtes ! Je suis sûre cette année ça va bien se passer…

IMG_0231

 

*Pour des raisons évidentes, l’anonymat du Chef a été préservé :-)

IMG_20141120_130904

J’adooore les épices ! Quelques pincées et mes plats ont tout de suite une autre saveur… et mes papilles voyagent. Alors quand j’ai vu le menu de cet En-Cas Ducros aux saveurs d’ailleurs… j’ai tout de suite foncé !!! Au menu : boulettes de bœuf au paprika, crème de champignons et penne… C’était aussi l’occasion de revisiter un plat simple et régressif à souhait en un véritable plat de Chef !

 

20141120_132612

Allez on enfile le tablier et on passe derrière les fourneaux pour un cours de cuisine haut en couleurs ! Le Chef, Rémy, nous a confié tous ses secrets pour faire des boulettes super moelleuses et super goûteuses. Vous espérez peut être que je partage ses astuces avec vous ??? Allez, je suis d’humeur généreuse ! Le premier secret est vous l’aurez compris : les épices ! Un peu de paprika pour colorer et parfumer, un peu de poivre pour relever et donner du goût… et voilà des boulettes presque parfaites ! Un peu d’ail semoule pour donner du caractère… et voilà des boulettes prêtes à être dévorées :-)

En 30 minutes top chrono, nous voilà les rois de la boulette !

20141120_133910

 

 

 

 

J’ai une confession à vous faire… Depuis ma plus tendre enfance, je ne peux pas résister au chocolat… Et j’ai besoin de ma dose quotidienne. Le programme du cours de Pâtisserie Lindt intensément Chocolat était fait pour moi :

- Opéra, biscuit Joconde, crème au beurre & ganache chocolat

- Soufflé chocolat-pistache & sauce caramel

- Moelleux aux deux chocolats & caramel au beurre salé

J’en salivais d’avance… Un cours 100% chocolat, 100% plaisir…  J’en étais sûre : j’allais me régaler !

Mais l’heure n’était pas encore à la dégustation : un petit tour en cuisine s’imposait pour commencer ! Allez tous derrière les fourneaux pour un moment de convivialité et de partage. Nous étions 12 gourmands avec une passion incontrôlable pour le chocolat ! Ce qui faisait de nous des élèves modèles, très motivés pour apprendre tous les gestes et les techniques pour devenir de grands Pâtissiers. Très motivés aussi pour goûter les différentes tablettes de chocolat Lindt A Cuisiner.

5194_opera_BD

 

En avant pour l’opéra, ma pâtisserie préférée ! Une recette compliquée ? Et bien non, ce n’est pas le déroulé qui est difficile. Il suffit d’être bien équipé et d’avoir les bons produits, notamment du très bon chocolat ! Le plus dur c’est le montage du gâteau. Grâce aux conseils de Rachel, notre Chef, nous avons appris à maîtriser la poche à douille. Encore quelques efforts et mes couches seront plus régulières et mon opéra aussi fin que celui d’un grand Pâtissier !

 

Très attentifs, certains prenaient même des notes. Ce qui n’est pas inutile avec toutes les techniques à assimiler : monter des blancs en neige, réaliser un sabayon,  réaliser une crème au beurre, cuire un caramel à sec ou encore faire un glaçage au chocolat… Régulièrement, nous goûtions le chocolat fondu, le glaçage, le caramel… Tout était prétexte pour vérifier le bon déroulé de la recette et comparer les différents chocolats de Lindt A Cuisiner :-)

 

LINDT-BLOG

 

Le cours de pâtisserie terminé, zou ! c’est l’heure de la dégustation du soufflé chocolat-pistache et sa sauce caramel au beurre doux… Et là nous sommes bluffés par la légèreté du soufflé… et aussi un peu fiers de nos réalisations ! Et la dégustation à la maison en famille de l’opéra et du moelleux a eu autant de succès :-)

 

C’est les vacances… Vos enfants sont surexcités et vous un peu moins ?

Pour eux, c’est crise d’hystérie, bataille de polochons en pyjama pilou-pilou, une déferlante d’excitation et un cri de guerre « ouaaaaaiiis, c’est les vacances !!! ». Pour vous, c’est un sacré nœud au ventre, une pluie de palpitations, une montée d’angoisse et de sueurs froides pour les jours à venir.

Vous ne voulez pas revivre le cauchemar de l’an dernier ? Nous avons préparé pour vous une liste d’idées pour occuper vos bambins pendant les vacances. Balades en forêt, ateliers manuels, popote… Vous ne serez plus à court d’idées pour faire de ces vacances un merveilleux souvenir.

Pourquoi ne pas profiter de l’automne pour aller faire une balade en forêt et partir à la chasse aux champignons ? Vous aimez la cueillette ? Vous pouvez aussi embarquer vos enfants pour une virée à la ferme !

Les spectacles ne sont pas réservés aux adultes ! Théâtre, spectacle musical, conte, cirque, magie, marionnettes, ciné-concert… Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges ! Les réservations se font ici ou .

Pour des vacances placées sous le signe de la gourmandise, inscrivez-vous vite à un cours de cuisine ! Partagez un moment unique avec votre enfant en cuisinant plusieurs recettes à 4 mains. Coachés par un Chef, vous apprendrez à confectionner ensemble 2 à 3 recettes adaptées à tous les palais ! Vous pouvez aussi faire participer votre enfant à un cours dans une ambiance ludique et décontractée. Destiné aux enfants de 6 à 12 ans, ce cours est interdit aux parents ! Les inscriptions se font ici pour le cours Parent-Enfant et là pour le cours Graine de Chef.

Et si vous profitiez de ces quelques jours en famille pour prendre de l’avance et préparer votre carte de vœux pour les fêtes de fin d’année ? Prêts pour une séance photo improvisée à la maison ou chez un photographe professionnel ? Préparez vos plus beaux sourires pour votre portrait de famille idéale ! Cheese!!!

Vos enfants sont fans de jeux ? Voici deux petits jeux à télécharger : le labyrinthe et le jeu des 7 différences.

N’oubliez pas la traditionnelle soirée cinéma avec visionnage d’un dessin animé ou d’un film culte et pop corn à volonté… Succès garanti !

Cette fois, c’est bon, vous êtes parés pour affronter les vacances… et vous fabriquer plein de bons souvenirs ! Bonnes vacances à tous !!!